Les formations d'extrême-droite : Front national et Mouvement national républicain

Résumé : Les élections récentes ont confirmé l'ancrage de l'extrême-droite au sein du jeu partisan national. La présence inattendue du leader frontiste au second tour de l'élection présidentielle de 2002 a provoqué un véritable traumatisme dans la société française. Les performances du FN enregistrées depuis (lors du second tour présidentiel et du scrutin législatif de 2002, ainsi qu'à l'occasion des élections du printemps 2004) ont éclairé le dilemme profond d'une extrême droite, en mesure de réaliser de bons scores, occasionnellement même de conquérir de nouveaux territoires, en surfant sur une opposition critique à l'ensemble de l'élite politique. Elle se montre toutefois simultanément incapable de concrétiser son influence en faisant élire de nombreux représentants et en participant à l'exercice des pouvoirs. Trois ans après la scission de janvier 1999, ces consultations ont également achevé de consacrer l'hégémonie du Front national de Jean-Marie Le Pen et l'absence d'espace électoral pour le Mouvement national républicain rival de Bruno Mégret. Ce chapitre analyse l'électorat de l'extrême-droite française, son idéologie, l'organisation des partis.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [11 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00090104
Contributor : Gilles Ivaldi <>
Submitted on : Monday, August 28, 2006 - 1:43:50 PM
Last modification on : Friday, January 4, 2019 - 5:32:55 PM
Long-term archiving on : Tuesday, April 6, 2010 - 12:40:53 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00090104, version 1

Citation

Gilles Ivaldi. Les formations d'extrême-droite : Front national et Mouvement national républicain. Pierre Bréchon. Les partis politiques français, La Documentation française, pp.15-44, 2005, Les Etudes. ⟨halshs-00090104⟩

Share

Metrics

Record views

860

Files downloads

1720