L'imputation de caractéristiques ethniques dans l'encadrement de la vie scolaire

Résumé : Les recherches consacrées à l'école ont souligné jusqu'ici des recours à des considérations ethniques qui pouvaient être analysés comme autant de « dérapages » du modèle laïque et républicain sur lequel repose cette institution. A partir d'une enquête réalisée dans un collège sensible, l'auteur analyse différentes situations dans lesquelles les membres de l'équipe d'encadrement de la vie scolaire sont amenés à procéder à des catégorisations et à mobiliser des stéréotypes ethniques. Il montre alors que ce phénomène ne s'opère pas en dépit du principe d'indifférence aux différences, mais du fait même de la volonté de maintenir le cadre de l'école républicaine dans le contexte de crise qui caractérise les banlieues. En faisant de l'ethnicité une ressource mobilisable pour rétablir un ordre scolaire menacé, ces acteurs ne contribuent pas moins à maintenir et à légitimer une définition non ethnique de l'école.
Mots-clés : Ethnicité Ecole France
Type de document :
Article dans une revue
Revue Europeenne des Migrations Internationales, Cnrs, 1998, 14 (3), pp.27-43
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00080690
Contributeur : Christian Rinaudo <>
Soumis le : mardi 20 juin 2006 - 10:59:01
Dernière modification le : vendredi 4 janvier 2019 - 17:32:55
Document(s) archivé(s) le : lundi 5 avril 2010 - 21:37:48

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00080690, version 1

Citation

Christian Rinaudo. L'imputation de caractéristiques ethniques dans l'encadrement de la vie scolaire. Revue Europeenne des Migrations Internationales, Cnrs, 1998, 14 (3), pp.27-43. 〈halshs-00080690〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

365

Téléchargements de fichiers

394