Les chanoines de Saint-Martin de Tours et les Vikings

Résumé : Si les incursions vikings du IXe siècle ont longtemps été présentées comme des catastrophes – ce qui fut certainement le cas à l'échelle des individus qui ont subi ces raids –, il n'en est pas de même à l'échelle des institutions ecclésiastiques, comme le montre le cas de la collégiale de Saint-Martin de Tours. A long-terme, ce chapitre a tiré un large profit de ces raids car ils lui ont permis de se constituer un important patrimoine foncier en Bourgogne. Les chanoines ont en effet obtenu une dizaine de diplômes entre 862 et 886 leur concédant sept villae, situées dans le carrefour de Bourgogne, entre la Loire, la Marne et la Saône, soit dans une région où la collégiale n'était pas implantée avant le IXe siècle. Ces biens, qui faisaient encore partie des possessions de Saint-Martin à la Révolution française, leur avaient été concédés pour servir de refuge en cas d'incursion viking. Non seulement ces raids n'ont pas détruit et ruiné le chapitre de Saint-Martin, mais, bien plus, ils lui ont indirectement impulsé un nouvel élan, en consolidant son domaine.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00080510
Contributor : Hélène Noizet <>
Submitted on : Monday, June 19, 2006 - 12:02:27 PM
Last modification on : Wednesday, March 21, 2018 - 10:54:06 AM
Long-term archiving on: Monday, April 5, 2010 - 11:01:15 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00080510, version 1

Collections

Citation

Hélène Noizet. Les chanoines de Saint-Martin de Tours et les Vikings. Les fondations scandinaves en Occident et les débuts du duché de Normandie, 2005, Caen, France. pp.53-66. ⟨halshs-00080510⟩

Share

Metrics

Record views

459

Files downloads

3199