Approche des volumes et des structures de vie de l'habitat aristocratique médiéval en Aquitaine : analyse historique et archéologique à l'aide de l'outil informatique (bases de données, web et réalité virtuelle). : Diplôme d'Études Appliquées de l'Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3.

Résumé : A ce jour aucune méthode d'analyse des lieux de vie de la petite aristocratie rurale du Moyen Age n'a concrètement vu le jour. En Aquitaine, l'étude même de ces sites (maisons fortes et maisons nobles), pourtant au cœur de la vie sociale, n'a jamais fait l'objet d'un projet global de recherche. Seuls des inventaires de sites, réalisés dans le cadre de Maîtrises à l'Université Michel de Montaigne - Bordeaux 3, ont été réalisés. Même s'ils sont exhaustifs, aucun modèle ne peut être détecté de manière précise au travers de ces documents faute d'outils de recherche. L'archéologie n'a pas non plus été orientée dans cette direction, car seul un site fut examiné pour la Gironde : l'habitat castral de Brion dans le Médoc. Les travaux de recherches réalisés par l'unité associée n° 1008 du CNRS en Lorraine, Champagne et Franche-Comté ont permis de mieux comprendre l'organisation des maisons fortes. Cependant il faut signaler que l'avance des Anglo-saxons dans ce domaine est indéniable. De nombreux sites de maisons fortes ont été fouillés. Les recherches françaises se sont concentrées autour de la maison forte sous l'impulsion de Françoise Piponnier et de Jean-Marie Pesez dès les années 1972-1973. La publication des travaux sur les maisons fortes bourguignonnes a été suivie de nombreuses autres études couvrant plusieurs régions. L'Aquitaine fut d'ailleurs la grande absente de toutes ces recherches. Les données présentées lors du colloque international de 1984 ont été précisées dans le cadre du GDR 094 animé dans un premier temps par André Debord puis par Françoise Piponnier et Jean-Michel Poisson. La réflexion portait sur la question de la maison médiévale et sur la manière d'habiter le logis noble (du XIIe au XVe siècle). Ainsi les études ont été nombreuses et très riches sans être aussi complètes que celles réalisées par les anglo-saxons. Elles ont cependant accru les connaissances sur les liens entre les maisons fortes et leur environnement proche. Les modes de vie ont été mieux perçus. C'est dans cette problématique que vient s'inscrire notre projet d'étude sur la maison forte du Boisset (Berson, Gironde) qui tente d'apporter un outil et une méthode d'analyse à l'aide de l'informatisation des données (corpus) et des espaces en réalité virtuelle (vrml).
Type de document :
Autre publication
10670/1.qfsc1k. Un CD-ROM, contenant des données iconographiques, est associé à la publication. Dans ce dépô.. 1999
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [8 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00068754
Contributeur : Stéphane Pouyllau <>
Soumis le : dimanche 14 mai 2006 - 12:32:09
Dernière modification le : jeudi 24 septembre 2015 - 01:05:21
Document(s) archivé(s) le : samedi 3 avril 2010 - 22:01:19

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00068754, version 1

Collections

Citation

Stéphane Pouyllau. Approche des volumes et des structures de vie de l'habitat aristocratique médiéval en Aquitaine : analyse historique et archéologique à l'aide de l'outil informatique (bases de données, web et réalité virtuelle). : Diplôme d'Études Appliquées de l'Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3.. 10670/1.qfsc1k. Un CD-ROM, contenant des données iconographiques, est associé à la publication. Dans ce dépô.. 1999. 〈halshs-00068754〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

500

Téléchargements du document

1233