L'ingénierie indépendante comme médiateur

Résumé : Au Liban, l'apport d'un bureau d'études étranger comme l'IAURIF va au delà du strict transfert de savoir faire. L'IAURIF, organisme extérieur aux contingences locales et n'ayant pas d'intérêt particulier dans le pays, est aussi utilisé comme médiateur voire parfois comme arbitre. Cette situation est-elle seulement propre aux interventions de bureaux d'études étrangers dans les pays en développement ? N'y a-t-il pas également une médiation technique possible, voire nécessaire, dans le contexte français ?
Type de document :
Article dans une revue
Les Cahiers de l'IAURIF, IAURIF, 2006, pp.148-151
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00010051
Contributeur : Éric Verdeil <>
Soumis le : samedi 8 avril 2006 - 10:55:18
Dernière modification le : lundi 10 avril 2006 - 10:32:57
Document(s) archivé(s) le : samedi 3 avril 2010 - 23:08:55

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00010051, version 1

Citation

Éric Verdeil. L'ingénierie indépendante comme médiateur. Les Cahiers de l'IAURIF, IAURIF, 2006, pp.148-151. 〈halshs-00010051〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

187

Téléchargements du document

161