Templatic Architecture

Résumé : En se fondant sur les pinciples de la Phonologie du Gouvernement, cet article présente une théorie minimaliste de la projection. Deux opérations, merge et label, sont postulées et formalisées en termes mathématiques -soit, respectivement, la multiplication et l'intégration. Dans le cadre de cette formalisation, l'interprétation syntaxique des entités phonologiques peut être comprise comme un morphisme au sens strict, c'est-à-dire une appliction présrvatrice de structure par rapport à merge. Ce formalisme permet de dériver une condition simple, mais inexpliquée, sur les gabarits des verbes forts de l'allemand : un site gabaritique unique ne peut pas être l'hôte de marqueurs qui correspondent à des têtes syntaxiques distinctes.
Type de document :
Article dans une revue
Recherches linguistiques de Vincennes, Presses Universitaires de Vincennes, 2003, pp.157-168. 〈10.4000/rlv.489〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00009935
Contributeur : Daniele Monseur <>
Soumis le : jeudi 6 avril 2006 - 10:40:22
Dernière modification le : mardi 3 juillet 2018 - 11:42:24

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Martin Haiden, Sabrina Bendjaballah. Templatic Architecture. Recherches linguistiques de Vincennes, Presses Universitaires de Vincennes, 2003, pp.157-168. 〈10.4000/rlv.489〉. 〈halshs-00009935〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

178