Le calcul de la référence

Résumé : Dans un texte comme dans un discours, un même élément extralinguistique peut être évoqué à plusieurs reprises, et, le plus souvent, par des expressions référentielles différentes. Ainsi une personne peut être désignée de temps en temps par son nom, dans d'autres passages par une description qui le caractérise et que l'on appelle une description définie, ou encore, plus brièvement, par un simple pronom. Les expressions qui réfèrent à un même élément sont dites coréférentielles, et elles forment dans un texte ce que l'on appelle une chaîne de coréférence. En traitement automatique des langues, le calcul de la référence consiste d'abord et avant tout à déterminer ces chaînes de coréférence. Pour cela, on doit s'appuyer sur des données de différents niveaux, depuis des indices morpho-syntaxiques jusqu'à la compréhension du sens. Dans cette conttibution, nous passons en revue les différentes approches qui ont été utilisées pour ces calculs, puis nous présentons plus en détail le modèle que Michel Dupont a conçu et implémenté (cf. Michel Dupont, « Une approche cognitive du calcul de la référence », thèse de l'université de Caen, 2003.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Patrice Enjalbert. Sémantique et traitement automatique du langage naturel, Hermès, pp.133-172, 2005
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [17 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00009780
Contributeur : Bernard Victorri <>
Soumis le : dimanche 2 avril 2006 - 16:25:22
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 17:20:08
Document(s) archivé(s) le : samedi 3 avril 2010 - 22:05:41

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00009780, version 1

Collections

PSL | USPC

Citation

Bernard Victorri. Le calcul de la référence. Patrice Enjalbert. Sémantique et traitement automatique du langage naturel, Hermès, pp.133-172, 2005. 〈halshs-00009780〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

213

Téléchargements de fichiers

346