Genre et accord dans quelques dialectes arabes

Résumé : S'il semble bien qu'en sémitique le genre n'était pas marqué morphologiquement dans la classe nominale, les langues qui en sont issues, dont l'arabe et ses dialectes, ont spécialisé un suffixe existant dans l'expression du féminin, sans nécessairement lui faire perdre ses autres valeurs (collectif, singulatif, spécification, formation de noms abstraits). Cet article étudie les valeurs et fonctions de ce suffixe dans plusieurs dialectes arabes, maghrébins (dont le maltais) et orientaux, ainsi que les phénomènes d'accord qu'il induit et propose, dans le cadre de la théorie de l'énonciation, un invariant sémantique, fondé sur une opération de délimitation, qui permet d'expliquer toutes les valeurs d'emploi.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00009753
Contributor : Martine Vanhove <>
Submitted on : Friday, March 24, 2006 - 11:20:05 AM
Last modification on : Friday, January 4, 2019 - 5:33:05 PM
Long-term archiving on : Saturday, April 3, 2010 - 11:02:07 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00009753, version 1

Collections

Citation

Dominique Caubet, Marie-Claude Simeone-Senelle, Martine Vanhove. Genre et accord dans quelques dialectes arabes. LINX 21: Genre et langage. Actes du Colloque tenu à Paris X - Nanterre les 14-15-16 décembre 1988, Mar 1989, France. pp.39-66. ⟨halshs-00009753⟩

Share

Metrics

Record views

275

Files downloads

247