Trois modèles informatiques pour l'émergence du langage

Résumé : Des chercheurs informaticiens simulent sur ordinateur, de manière bien sûr extrêmement simplifiée, des communautés d'agents qui interagissent entre eux dans le but de déterminer dans quelles conditions apparaît telle ou telle capacité de communication, telle ou telle propriété que l'on retrouve ou non dans nos langues. On dispose ainsi de modèles expérimentaux, modifiables à volonté, qui permettent de réfléchir concrètement à l'émergence des propriétés du langage. Cette activité de modélisation peut se révéler très fructueuse dans les recherches sur l'origine et l'évolution du langage, à condition de bien mesurer ses limites : l'objectif n'est pas de modéliser de façon « réaliste » ces phénomènes hautement complexes, mais de rechercher les conditions minimales dans lesquelles peuvent émerger les propriétés linguistiques auxquelles on s'intéresse.
Etant donné le caractère foisonnant de ce domaine de recherche, il est pratiquement impossible d'en donner une vue exhaustive qui ne se réduise pas à un survol superficiel et plutôt frustrant. Nous avons donc choisi de nous centrer sur quelques modèles, représentatifs de l'ensemble du champ, de manière à mieux illustrer l'intérêt de ce type de recherches.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Jean-Marie Hombert. Aux origines des langues et du langage, Fayard, pp.232-235, 2005
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00009730
Contributeur : Bernard Victorri <>
Soumis le : mercredi 22 mars 2006 - 17:07:57
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 17:20:08
Document(s) archivé(s) le : samedi 3 avril 2010 - 20:50:03

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00009730, version 1

Collections

Citation

Bernard Victorri. Trois modèles informatiques pour l'émergence du langage. Jean-Marie Hombert. Aux origines des langues et du langage, Fayard, pp.232-235, 2005. 〈halshs-00009730〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

324

Téléchargements de fichiers

189