De quelques traits préhilaliens en maltais

Résumé : Le maltais est considéré comme provenant d'une variété d'arabe proche des parlers des vieilles cités maghrébines de la période préhilalienne, c'est-à-dire de la première vague d'arabisation du Maghreb. Les critères linguistes et typologiques qui ont conduit à cette classification typologique sont analysés et discutés dans le détail. Leur degré de pertinence est mis en question, en particulier en raison des conditions sociolinguistiques qui ont permis de telles évolutions dans des groupes dialectaux (maghrébins et orientaux) qu'on pose généralement comme distincts. Il est en effet permis de s'interroger sur la validité de tels classements sur le plan génétique étant donnés les constants mouvements de populations. Le maltais s'avère cependant particulièrement intéressant pour la dialectologie historique comparée, par les témoignages de traits anciens qu'il peut encore apporter, mais aussi par les évolutions internes parallèles à d'autres dialectes arabes qu'il a subies, si l'on fait abstraction des innombrables pertes, réfections et innovations dues aux contacts linguistiques.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00009708
Contributor : Martine Vanhove <>
Submitted on : Wednesday, March 22, 2006 - 11:51:14 AM
Last modification on : Friday, January 4, 2019 - 5:33:05 PM
Long-term archiving on : Saturday, April 3, 2010 - 9:59:32 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00009708, version 1

Collections

Citation

Martine Vanhove. De quelques traits préhilaliens en maltais. Aguade, J., Cressier, P. et Vicente, A. (éds.), Peuplement et Arabisation au Maghreb Occidental (Dialectologie et Histoire), Mar 1998, Madrid, Zaragoza, Espagne. pp.97-108. ⟨halshs-00009708⟩

Share

Metrics

Record views

357

Files downloads

1133