Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Proportions harmoniques et proportions architecturales dans la théorie française des XVIIe et XVIIIe siècles

Résumé : Architecture et musique furent associées dans l'"Architecture harmonique" (Paris, 1679) de René Ouvrard. Cet ouvrage, inscrit dans la lignée néo-platonicienne qu'avait déjà réssuscitée Alberti au XVe siècle, repose le problème des analogies entre le fonctionnement des deux arts, en fondant l'analyse sur les proportions. Le raisonnement fait appel à l'emploi du procédé rhétorique connu sous le nom d'épiphorisme. Par leur usage similaire des proportions, architecture et musique illustrent l'harmonie divine contenue en toute chose. Repris par Blondel dans son "Cours d'architecture", cet ouvrage entre de plein pied dans la querelle des Anciens et des Modernes. Perrault s'opposera au principe universel des proportions et donc Ouvrard
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00009414
Contributor : Philippe Vendrix <>
Submitted on : Saturday, March 4, 2006 - 2:57:55 PM
Last modification on : Thursday, March 27, 2014 - 4:15:19 PM

Identifiers

Collections

Citation

Philippe Vendrix. Proportions harmoniques et proportions architecturales dans la théorie française des XVIIe et XVIIIe siècles. International Review of the Æsthetics and Sociology of Music, 1989, 20 (1), pp.3-10. ⟨10.2307/836548⟩. ⟨halshs-00009414⟩

Share

Metrics

Record views

817