Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La place de la fonction narrative dans l'émergence du langage et la structure des langues

Résumé : Les linguistiques contemporaines sont dominées par une sémantique référentielle et une pragmatique inférentielle qui considèrent que les langues sont faites avant tout pour transmettre des informations sur le monde qui nous entoure. Cette conception du rôle du langage conduit aux pires difficultés dans l'analyse du sens des unités grammaticales et lexicales des langues. Ces difficultés disparaissent si l'on change de cadre théorique en admettant que les unités linguistiques sont des outils de construction de "scènes verbales" dans le champ intersubjectif mis en place par l'activité énonciative. La narration et la fiction prennent alors une place centrale parmi les activités langagières. On peut même émettre l'hypothèse que cette place est "première", au sens où le besoin d'évoquer publiquement des crises sociales passées, dont il fallait éviter la répétition, aurait constitué la principale pression évolutive qui a abouti à l'émergence du langage au sein des petits groupes d'homo sapiens archaïques dont nous descendons.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00009329
Contributor : Bernard Victorri <>
Submitted on : Wednesday, March 1, 2006 - 5:47:24 PM
Last modification on : Saturday, March 28, 2020 - 2:21:55 AM
Document(s) archivé(s) le : Monday, September 20, 2010 - 2:19:15 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00009329, version 2

Collections

Citation

Bernard Victorri. La place de la fonction narrative dans l'émergence du langage et la structure des langues. Théorie, Littérature, Enseignement, Presses et publications de l'Université de Paris VIII Vincennes à Saint-Denis, Centre de recherche, 1999, pp.23-38. ⟨halshs-00009329v2⟩

Share

Metrics

Record views

479

Files downloads

890