Les Offices de Ténèbres en France 1650-1790

Résumé : Des offices de Ténèbres en France, on connaît surtout les leçons composées par Charpentier, Couperin et Lalande. Pourtant, ces cérémonies, dont on sait qu'elles furent très courues du public du temps de Louis XIV, ne se limitaient pas à ces seules œuvres chantées. Marquant la fin du Carême, elles commémoraient des événements essentiels de la chrétienté et prenaient dès lors une place importante dans le calendrier liturgique à l'époque moderne. Aussi, par maints aspects, les Ténèbres se révèlent emblématiques des pratiques religieuses, mais également politiques, culturelles et musicales de l'Ancien Régime, ainsi que de leur évolution à travers deux siècles d'histoire. La connaissance des fastes de la cour et de la Chapelle royale de musique, des rites conventuels ou paroissiaux, à Paris comme en province, des contributions des musiciens, des habitudes éditoriales, des témoignages contemporains à travers mémoires, correspondances et journaux intimes permet de mieux percevoir ces coutumes et d'en dresser une carte géographique.
L'établissement du catalogue des œuvres musicales (leçons, répons et psaumes) composées spécifiquement pour les offices des Ténèbres et jouées en France contribue à saisir la diversité de ce répertoire et sa pérennité du XVIIe au début du XIXe siècle.
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00008405
Contributor : Sylvie Bouissou <>
Submitted on : Thursday, February 2, 2006 - 11:23:52 AM
Last modification on : Thursday, October 19, 2017 - 2:40:08 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00008405, version 1

Collections

BNF

Citation

Sébastien Gaudelus. Les Offices de Ténèbres en France 1650-1790. Paris, France. CNRS éditions, 2005, Sciences de la musique (dir. Sylvie Bouissou). ⟨halshs-00008405⟩

Share

Metrics

Record views

250