Platée de Rameau, à l'avant-garde d'une évolution du goût

Résumé : Avec Platée en 1745, reprise en 1749 et 1754, avec Les Paladins en 1760, et avec ses divertissements de foire en 1723, 1726, 1744 et 1758, Rameau a fait évoluer les mœurs, les mentalités et donc le goût musical, sans pour autant dévaloriser la musique française mais en contraire dans un souci constructif, en montrant aux jeunes compositeurs et au public que le comique avait sa place sous la plume des plus grands et appelait le respect. Si les Favart, Monsigny et Philidor n'ont pas suivi sa voie, ils n'en ont pas moins été probablement libérés de s'adonner à un genre moins sérieux que la tragédie. À ce titre, Rameau a largement contribué à la naissance de l'opéra-comique, l'un des points positifs de la « Querelle des Bouffons », et a prouvé, s'il en était besoin, une fois encore sa qualité de visionnaire.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00007827
Contributor : Sylvie Bouissou <>
Submitted on : Wednesday, January 18, 2006 - 12:43:50 PM
Last modification on : Friday, September 14, 2018 - 9:56:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00007827, version 1

Collections

Citation

Sylvie Bouissou. Platée de Rameau, à l'avant-garde d'une évolution du goût. Andrea Fabiano. La "Querelle des Bouffons" dans la vie culturelle française du XVIIIe siècle, CNRS éditions, p. 25-41, 2005, Sciences de la musique (dir. Sylvie Bouissou). ⟨halshs-00007827⟩

Share

Metrics

Record views

220