La figure du " marin chef d'entreprise "

Résumé : En menant des enquêtes "rapprochées" sur le site de l'ancien chantier naval de la Ciotat, nous avons
découvert, au travers des récits recueillis, une figure nouvelle à nos yeux : celle du marin chef
d'entreprise. En effet, après la crise de l'ancien chantier naval de la Ciotat (1986-1987), une activité
nouvelle s'est peu à peu structurée sur le site : celle de la haute plaisance. Les entreprises créées dans ce
nouveau secteur, se sont développées pendant les années 90, et l'ont été à l'initiative d'hommes de la mer.
Dans le mode de gestion de ces entreprises nous avons relevé des analogies avec le mode de gestion d'un
équipage de bateau. Nous souhaitons dans cette communication décliner et spécifier ces analogies. Nous
nous intéresserons à quatre aspects plus particuliers de ce modèle d'entreprise : celui de l'organisation
interne à l'entreprise, celui de l'espace de économique de l'entreprise (soit ses clients, ses fournisseurs, ses
partenaires, son marché du travail), celui de la figure émergente du "marin chef d'entreprise" et des
éléments qui contribuent à construire sa légitimité et enfin, celui de la dimension culturelle dans laquelle
sont situés la technique, les savoir-faire, les normes et les valeurs partagées.
Cette professionalité émergente dans le cas d'espèce du site de la Ciotat, nous conduit à saisir des tensions
et des complémentarités entre trois logiques. La première est celle de l'intégration locale : la
professionnalité commune crée du lien et se situe dans la continuité de l'histoire de la ville, celle d'une
industrie de la mer. La deuxième est celle de l'isolement et se trouve liée aux différents éléments que sont
le regard des habitants par rapport à l'idée qu'ils se font de l'industrie de la mer et le regard des autres
entreprises de l'agglomération de la Ciotat qui fonctionnent sur du management plus normé, plus outillé,
plus conforme aux pratiques de rationalisation de la gestion. La troisième, enfin est une logique
d'insertion mondial au plan des techniques, de la mobilité des hommes et de leur imaginaire.
De la même manière que les sociologues se sont intéressés aux "ingénieurs créateurs d'entreprise" et aux
"chercheurs créateurs d'entreprise" en référence aux dynamiques socio-économiques sectorielles, et
territoriales dont ils pouvaient êtres les acteurs, nous pensons pouvoir contribuer à l'analyse du rapport
émergence de professionnalités nouvelles et émergence de milieux productifs nouveaux.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00007478
Contributor : Delphine Mercier <>
Submitted on : Wednesday, January 4, 2006 - 10:14:50 AM
Last modification on : Thursday, January 18, 2018 - 2:05:43 AM
Long-term archiving on : Tuesday, September 7, 2010 - 5:55:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00007478, version 1

Collections

Citation

Delphine Mercier, Jacques Garnier. La figure du " marin chef d'entreprise ". IXèmes Journées de Sociologie du travail, Centre Pierre Naville; Travail et mobilités, Paris, 27 et 28 novembre 2003, 2003, nc, France. pp.10. ⟨halshs-00007478⟩

Share

Metrics

Record views

235

Files downloads

117