L'Etat, le culte musulman et le halal business

Résumé : En légiférant sur l'abattage rituel musulman, l'Etat français a implicitement reconnu l'existence d'un commerce de produits halal. Dès lors, que ceux-ci soient identifiés comme « religieux » ou qu'ils ne le soient pas, si les conditions réglementaires sont établies pour que ces marchés existent, ces produits devraient faire l'objet d'un contrôle public "de la ferme à la table". Ceci permettrait un développement équitable de ces marchés tout en assurant aux consommateurs la protection et l'information auxquels les réglementations française et européenne donnent droit. Cette communication est issue du « Colloque Droits, libertés et obligations du culte musulman » dans le cadre des Journées d'études « Islam et société » organisées par l'association Les amis de la Médina , avec le soutien de l'Institut d'études de l'Islam et des Sociétés du Monde Musulman de l'EHESS (Paris).
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00007163
Contributor : Florence Bergeaud-Blackler <>
Submitted on : Wednesday, December 14, 2005 - 10:48:24 AM
Last modification on : Thursday, October 11, 2018 - 10:30:02 AM
Long-term archiving on: Saturday, April 3, 2010 - 7:04:27 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00007163, version 1

Collections

Citation

Florence Bergeaud-Blackler. L'Etat, le culte musulman et le halal business. Le financement du culte et des pratiques musulmans en France Dir Randi Deguilhem, Presses Universitaires de Provence, 2005. ⟨halshs-00007163⟩

Share

Metrics

Record views

784

Files downloads

3770