Penser contre les mots : le discours néo-zapatiste ou une rébellion littéraire

Résumé : Le corpus des textes produits par l'EZLN (ensemble des communiqués livrés à la presse depuis 1994) s'inscrit dans une problématique des confins : entre discours de contre-pouvoir et pouvoirs d'un certain discours, c'est à la limite des deux champs de pensée et d'action que ces textes sont lus.
Dans ce discours apparaît une rupture des genres et des modes de fonctionnement du texte comme miroir idéologique et comme objet littéraire. Le corpus n'est pas homogène ni au plan formel ni au plan sémantique. Il se construit peu à peu. Cette hétérogénéité n'empêche pas de le considérer comme un tout : occurrences, récurrences, stratégies narratives identifiables organisent l'ensemble de manière cohérente. Le corpus puise à de multiples sources idéologiques et narratives mêlant à un positionnement révolutionnaire de type marxiste, l'héritage intellectuel de la révolution de 1910, une parole indigène, des axes de réflexion émanant de la théologie de la libération, la perspective altermondialiste contre le néolibéralisme. Dans ce cadre kaléidoscopique, il perdure une valeur relevant du champ politique : la question du pouvoir.
Question revisitée dans l'espace narratif du discours : il émane de ceux qui n'ont pas le pouvoir, et il s'inscrit dans le champ discursif des tenants du pouvoir. La réflexion s'articule autour de deux axes : l'emploi des items lexicaux democracia/libertad/justicia et du syntagme verbal de la parole vraie. C'est par une « rébellion littéraire » que l'Ezln conquiert cet espace de la parole « désintéressée » comme pratique du pouvoir. Ce discours constitue l'emblème d'un éclatement du genre politique. Il met en œuvre une esthétique de la rupture.
Type de document :
Communication dans un congrès
GIS Réseau Amérique latine. Actes du 1er Congrès du GIS Amérique latine : Discours et pratiques de pouvoir en Amérique latine, de la période précolombienne à nos jours, 3-4 novembre 2005, Université de La Rochelle, Nov 2005, 9 p., 2005
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00005606
Contributeur : Daniel Pouyllau <>
Soumis le : mardi 15 novembre 2005 - 11:14:03
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:02
Document(s) archivé(s) le : vendredi 2 avril 2010 - 19:16:31

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00005606, version 1

Collections

Citation

Nathalie Galland Boudon. Penser contre les mots : le discours néo-zapatiste ou une rébellion littéraire. GIS Réseau Amérique latine. Actes du 1er Congrès du GIS Amérique latine : Discours et pratiques de pouvoir en Amérique latine, de la période précolombienne à nos jours, 3-4 novembre 2005, Université de La Rochelle, Nov 2005, 9 p., 2005. 〈halshs-00005606〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

244

Téléchargements de fichiers

220