Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L'anonymat ou la pellicule protectrice

Résumé : Jadis on a décrit les villes comme des perles ou des joyaux. Les peintures et les récits des voyageurs ont restitué leur splendeur, évoqué leur animation bruyante. Les historiens ont patiemment reconstitué leur destin, glorieux ou déclinant. Pour un ethnologue comme Leroi-Gourhan les villes constituent l'exemple parfait de l'humanisation de l'espace, organisé autour du Palais et du Temple selon un ordre conforme aux représentations que les peuples se faisaient de l'univers : le symbole de la maîtrise des hommes sur la nature, la matière et le temps. Puis l'âge industriel étant venu brouiller ces visions claires et introduire quelque anarchie, on a parlé des villes tentaculaires, des villes disciplinaires, du carcan engendré par le discours rationalisant des urbanistes. Peu à peu les fresques littéraires et esthétiques se sont effacées devant la sociologie dont l'œuvre prolifère depuis trois décennies, cherchant l'urbain sous son scalpel.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00004526
Contributor : Archivangéliste Daphy Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, November 30, 2006 - 6:20:13 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 12:01:59 PM
Long-term archiving on: : Monday, September 20, 2010 - 4:52:30 PM

File

Petonnet_1987_Villeinquiete_V2...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00004526, version 2

Collections

Citation

Colette Pétonnet. L'anonymat ou la pellicule protectrice. Le temps de la réflexion, 1987, VIII (La ville inquiète), pp.247-261. ⟨halshs-00004526v2⟩

Share

Metrics

Record views

906

Files downloads

2482