A propos des « satrapies » ionienne et carienne

Résumé : L'auteur propose d'examiner la situation des prétendues satrapies ionienne et carienne et en particulier de se pencher sur la dénomination de « satrape » attribuée aux dirigeants de ces provinces.
Les sources littéraires et épigraphiques mentionnent un certain Struthas à la fois comme satrape de Sardes et satrape d'Ionie. Les sources se contredisant, les études montrent toutefois que la fonction de satrape d'Ionie n'est certainement pas exclusive et que l'inscription mentionnant le satrape d'Ionie est rédigée alors que l'homme commandait à Sardes.
En Carie, plusieurs inscriptions mentionnent certains des dirigeants comme des satrapes. Néanmoins, bien qu'ils commandent de vastes territoires et qu'ils disposent de troupes armées, ces dirigeants ne purent jamais, en dehors de la sphère locale, prétendre au titre de satrape. En effet, ce titre est attaché à des fonctions et conditions bien précises parmi lesquelles celle d'être d'origine perse et de travailler à la protection des intérêts perses.
En fin d'article, une annexe est consacrée à l'étude de différentes hypothèses concernant l'interprétation de la « tiare satrapiale » figurée sur les monnaies.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00003911
Contributor : Denyse Vaillancourt <>
Submitted on : Friday, April 22, 2005 - 4:50:12 PM
Last modification on : Wednesday, April 3, 2019 - 1:17:22 AM
Long-term archiving on : Monday, September 10, 2012 - 6:36:58 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00003911, version 1

Collections

Citation

Thierry Petit. A propos des « satrapies » ionienne et carienne. Bulletin de Correspondance Hellenique, Ecole Française d'Athènes, 1988, 112, pp.307-322. ⟨halshs-00003911⟩

Share

Metrics

Record views

258

Files downloads

185