Le poète et le théologien. Une rencontre dans le studium de Santa Croce

Résumé : Le manuscrit Florence, B.N.C., Conventi Soppressi D. 6. 359 contient les traces de l'enseignement délivré dans l'école franciscaine de Santa Croce, par le lecteur Petrus de Trabibus (Piero delle Travi), dans les années 1295-1296 : lecture des Sentences de Pierre Lombard, questions disputées, quodlibets. C'est précisément à cette date que Dante dit avoir suivi les cours dans les « écoles des religieux ». L'une des questions posées dans le premier quodlibet porte sur l'utilité des études philosophiques pour le salut de l'âme. Cette interrogation est au cœur du conflit interne que vit le jeune poète dans ces mêmes années. L'hypothèse qu'il aurait lui-même soumis cette question à l'enseignant franciscain est explorée, avec tout la prudence requise. Elle permet de reconsidérer sa période de formation qui aurait consisté en une double exposition, tant à la philosophie de l'aristotélisme radical qu'à une théologie franciscaine, qui aurait structuré dès cette époque l'horizon intellectuel de Dante.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00003880
Contributor : Sylvain Piron <>
Submitted on : Saturday, April 9, 2005 - 12:33:30 PM
Last modification on : Wednesday, February 20, 2019 - 10:22:03 AM
Long-term archiving on : Friday, September 17, 2010 - 6:36:44 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00003880, version 2

Collections

Citation

Sylvain Piron. Le poète et le théologien. Une rencontre dans le studium de Santa Croce. Picenum Seraphicum. Rivista di studi storici e francescani, Edizioni Porziuncola, 2000, 19, pp.87-134. ⟨halshs-00003880v2⟩

Share

Metrics

Record views

601

Files downloads

779