La prise en compte de l'agriculture dans les plans d'urbanisme au Liban (1960-2000)

Résumé : A partir des années soixante, au moment de la mise en place d'outils juridiques pour la planification urbaine, l'agriculture péri-urbaine était prise en compte par les urbanistes, non sans ambiguïté puisqu'il s'agissait autant de préservation d'un capital productif que de la constitution de réserves foncières. Les mécanismes mis en place relevait davantage de la dissuasion à la construction que de l'interdiction, notamment en raison de l'absence de soutien politique à ces propositions. Cette préoccupation pour l'agriculture péri-urbaine n'a pas cessé d'être par la suite, mais son maintien sur le terrain devait moins aux mécanismes de protection qu'à des intérêts et des considérations (géo)politiques et identitaires.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Nasr Joe, Padilla Martine, dir., Interfaces : Agricultures et urbanisation à l'est et au sud de la Méditerranée,, DELTA - IFPO, pp.391-405, 2004
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00003777
Contributeur : Éric Verdeil <>
Soumis le : mardi 11 janvier 2005 - 10:12:32
Dernière modification le : mardi 11 janvier 2005 - 11:02:53
Document(s) archivé(s) le : jeudi 1 avril 2010 - 16:20:32

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00003777, version 1

Citation

Éric Verdeil. La prise en compte de l'agriculture dans les plans d'urbanisme au Liban (1960-2000). Nasr Joe, Padilla Martine, dir., Interfaces : Agricultures et urbanisation à l'est et au sud de la Méditerranée,, DELTA - IFPO, pp.391-405, 2004. 〈halshs-00003777〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

208

Téléchargements du document

1488