L'oppidum du Castellar (Cadenet, Vaucluse). Un rempart à agger dans le sud de la France ?

Résumé : L’oppidum du Castellar est un site perché fortifié situé en bordure de la Durance, sur la limite des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse (commune de Cadenet, 84). Au sein de l’actuel Pays d’Aigues, au sud du Luberon, il est implanté sur un plateau de molasse calcaire du Miocène culminant entre 329,389 m et 351,589 m NGF (pendage nord/sud assez léger), et supportant une terrasse alluviale de galets de type poudingue de Valensole 1. Il est actuellement recouvert par une forêt méditerranéenne, mais en faisant abstraction de cette végétation, la visibilité depuis le site est permise à 360°, avec notamment un contrôle visuel de la voie de circulation naturelle de la Durance et des sites alentours, du Luberon jusqu’aux gorges de Meyrargues et à la Sainte-Victoire (fig. 1). Après l’occupation protohistorique et antique, le site fut cultivé (blé, amandiers), puis supporta une forêt de très grands chênes (dessouchés après la seconde guerre mondiale). Seul vestige hors sol visible et d’un assez bon état de conservation, la fortification de ce site est un marqueur de la mémoire des lieux. Entre « donjon » et mur « massaliote »1, la littérature du XIXe s. montre qu’elle a stimulé la réflexion des érudits locaux2. C’est en effet un système complexe : non seulement le site est apparemment totalement enceint, mais il est associé à un fossé sec et son avant-mur. A été mis en évidence un espace de circulation au sommet du rempart et sur le plan des techniques, sont attestés un usage de la taille et un montage sophistiqué des blocs. Et surtout, intra-muros dans l’angle nord-est, est présent un important talus venant s’appuyer sur la courtine, sur environ 5 m de haut. Nous avons émis en 2006 l’hypothèse qu’il s’agissait d’un agger (une structure contrefortant la courtine tout en permettant un accès rapide au sommet pour les défenseurs) : ce serait alors une particularité pour le Midi protohistorique. Cette interrogation a motivé la participation à la table-ronde de Lattes sur les fortifications protohistoriques (2008), et fait l’objet de l’article ci-présent.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01412220
Contributor : Delphine Isoardi <>
Submitted on : Friday, December 9, 2016 - 10:52:04 AM
Last modification on : Thursday, February 7, 2019 - 4:19:45 PM
Long-term archiving on : Thursday, March 23, 2017 - 9:24:40 AM

File

DAM32-p121-150-ISOARDI.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-01412220, version 1

Collections

Citation

Delphine Isoardi, Florence Mocci, Kevin Walsh. L'oppidum du Castellar (Cadenet, Vaucluse). Un rempart à agger dans le sud de la France ?. Documents d'archéologie méridionale, ADAM éditions, 2009, Les fortifications préromaines en France Méridionale. ⟨hal-01412220⟩

Share

Metrics

Record views

221

Files downloads

240