Le corps dans Beowulf

Résumé : Après avoir lu Beowulf, on conserve l'impression d'un texte célébrant les valeurs guerrières, la force physique, la puissance de son héros. On garde en mémoire les combats presque surhumains de Beowulf et les victoires du jeune homme. A la relecture, on est surpris de découvrir que les corps ne sont pour ainsi dire pas décrits : ils ne sont détaillés que lorsqu'ils deviennent inutiles, blessés ou réduits à néant par le feu et la mort. Seul l'équipement militaire est présenté : l'armure, la cotte de mailles sont les véritables corps des guerriers. Le corps a pour unique rôle d'être l'enveloppe qui contient la vie, c'est-à-dire l'âme. Une fois déchiré, le corps permet à l'âme de se libérer pour trouver une demeure moins éphémère : Beowulf est, en quelque sorte, l'histoire de l'inutilité du corps.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01354926
Contributor : Marie-Françoise Alamichel <>
Submitted on : Saturday, August 20, 2016 - 5:13:36 PM
Last modification on : Tuesday, April 17, 2018 - 3:05:14 PM
Long-term archiving on : Monday, November 21, 2016 - 10:14:04 AM

File

Le corps dans Beowulf.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01354926, version 1

Collections

Citation

Marie-Françoise Alamichel. Le corps dans Beowulf. Colette Stévanovitch. Points de vue sur Beowulf, AMAES, pp.47-54, 1999, GRENDEL, 978-2901198239. ⟨http://amaes.jimdo.com/⟩. ⟨hal-01354926⟩

Share

Metrics

Record views

103

Files downloads

109