Souffrir, panser, aimer. Écriture et conscience de soi au féminin (Europe, XVe-XXe siècle)

Résumé : Au cœur des écrits féminins du for privé, ce sont les témoignages du corps souffrant qui retiendront notre attention : les femmes évoquent parfois la souffrance dans leurs écrits, la leur, celle des autres bien plus souvent. La question du genre est-elle pertinente ici ? Autrement dit, l'expression de la douleur fait-elle émerger des comportements sexués face à la maladie et à la mort ? S'ils existent, ceux-ci méritent d'être étudiés dans leurs spécificités comme dans leur évolution prévisible, du XVe au XIXe siècle. L'inventaire du groupe de recherche sur les écrits du for privé met à notre disposition un corpus de plusieurs centaines de livres de raison, journaux et mémoires. Parmi ces textes, peu nous viennent des femmes. Il sera donc fait feu de tout bois ici, et nous écouterons aussi bien les mémorialistes célèbres que la voix ténue d'écrivaines sans qualité. Une écriture des femmes est-elle possible ? Telle sera la première question posée à ces sources disparates. Puis nous réfléchirons aux modalités de l'écriture de la souffrance avant de nous interroger sur les raisons de cette écriture du corps comme moyen d'appréhension de soi et d'autrui.
Type de document :
Article dans une revue
Rives Méditérannéennes, UMR TELEMME, 2013, pp.17-38


https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00959421
Contributeur : Sylvie Mouysset <>
Soumis le : lundi 24 mars 2014 - 17:32:04
Dernière modification le : mardi 15 avril 2014 - 16:21:46
Document(s) archivé(s) le : mardi 24 juin 2014 - 10:51:55

Fichier

Mouysset_Rives_Medit_texte_def...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00959421, version 1

Collections

Citation

Sylvie Mouysset. Souffrir, panser, aimer. Écriture et conscience de soi au féminin (Europe, XVe-XXe siècle). Rives Méditérannéennes, UMR TELEMME, 2013, pp.17-38. <hal-00959421>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

162

Téléchargements du document

1629