Mingus ou la magie de l'improvisation

Résumé : Cet article vise à réfléchir à l'improvisation comme support d'apprentissage à de nouveaux savoirs. Le jazzman se définit à partir de cette expression artistique qui représente son choix esthétique et qui devient pour l'observateur un outil d'analyse et de compréhension de ces apprentissages par la pratique musicale. Il s'agit ici de profiter de l'occasion d'évoquer l'improvisation comme des apprentissages de la musique. A travers une étude de cas d'un morceau de musique de Charles Mingus, cet article est construit en trois parties : une première qui resitue le jazz et dit en quoi il nous apparaît comme une métaphore de " l'ordinaire de notre quotidien " ; une seconde partie délimite la posture épistémologique à partir de laquelle on comprend en quoi Mingus est " une exception à prendre en compte " ; une troisième partie recherche ce que nous apprend l'improvisation en matière de " formation des savoirs ".
Type de document :
Rapport
2011
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [18 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00927054
Contributeur : Charles Calamel <>
Soumis le : vendredi 10 janvier 2014 - 17:11:14
Dernière modification le : mercredi 4 juillet 2018 - 23:14:07
Document(s) archivé(s) le : vendredi 11 avril 2014 - 09:35:38

Fichier

Mingus_ou_la_magie_de_l_improv...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00927054, version 1

Collections

Citation

Charles Calamel. Mingus ou la magie de l'improvisation. 2011. 〈hal-00927054〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

192

Téléchargements de fichiers

315