Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

"Les Portes de craie", une inversion généralisée des signes

Résumé : Les dix poèmes composant le dernier recueil publié par Mandiargues font de la mort pressentie une porte ouverte non sur un hypothétique au-delà mais sur une nouvelle origine. Le recueil joue pour ce faire sur une inversion généralisée des signes. Trois niveaux d'analyse sont ici envisagés. Un niveau mythographique où interviennent un calendrier imaginaire et la présence en filigrane de Nerval (jeu interextuel avec l'incipit d'Aurélia et de Pandora, entrelacement de l'histoire passionnelle de Mandiargues et de la fin tragique de Nerval ; symbolisme du noir et du blanc). Un niveau thématique, par la présence d'un paysage imaginaire favorisant la dérive onirique et ainsi la subversion du principe de réalité, mais aussi par le jeu sur le trouble des identités sexuelles et la présence de mythes que Mandiargues réécrit librement. Un niveau stylistique qui introduit des figures jouant sur l'équivoque, le trouble du sens et la polysémie.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00740532
Contributor : Catherine Bienvenu <>
Submitted on : Wednesday, October 10, 2012 - 2:15:50 PM
Last modification on : Wednesday, June 24, 2020 - 2:58:47 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00740532, version 1

Collections

Citation

Anne Gourio. "Les Portes de craie", une inversion généralisée des signes. Journées d'études : André Pieyre de Mandiargues, le poète, Marie-Paule Berranger, Jan 2011, Caen, France. ⟨hal-00740532⟩

Share

Metrics

Record views

121