Communautés alternatives en Allemagne de l'Est depuis 1990 : des laboratoires utopistes de l'Allemagne réunifiée ?

Résumé : Dix-huit ans après l'unification allemande et dix ans après l'arrivée au pouvoir de la génération 68 en Allemagne de l'Ouest, la culture alternative de l'Ouest a-t-elle réussi à fusionner avec celle de l'Est, voire à s'imposer à elle ? Une réponse à cette question est apportée par l'étude de quelques communautés qui mettent en oeuvre un mode de vie caratéristique de la culture dite " alternative ". Ces communautés sont tout d'abord définies et décrites dans le contexte allemand en général : leur situation géographique, leur réseau dense attirent l'attention et demandent à être expliqués. Leur implantation répond à des impératifs financiers, géographiques, politiques. Elle fait déjà apparaître qu'il s'agit essentiellement d'un mouvement d'essaimage des communautés ouest-allemandes vers l'est. L'étude plus précise de leur localisation montre le rôle important de Berlin, métropole alternative, et l'influence des luttes des années 1980 dans le Wendland. Les rapports de ces communautés avec leur environnement sont souvent assez limités, car elles mettent en contact des Allemands de l'Ouest avec ceux de l'Est, et des citadins en général cultivés avec des ruraux n'ayant presque jamais quitté leur région. Les conflits existent en particulier avec les communautés qui affichent une dimension spirituelle inspirée du mouvement New Age, comme le montrent les exemples ici analysés de Sieben Linden et de Jahnishausen, accusées d'être des " sectes ". A ces relations difficiles avec le voisinage se superpose la barrière invisible qui continue d'opposer, à l'intérieur même des groupes, les Allemands de l'Ouest à ceux de l'Est, malgré le détachement affiché de tout contexte national. Leur différente conception du groupe, de la communauté, des rapports entre les sexes, de la place des enfants, fait apparaître une richesse de vues qui peut pourtant mener parfois à l'échec du projet, lorsque les cultures finissent par s'opposer dans un rapport de domination. Cela apparaît en particulier dans les communautés qui ont peu à peu exclu de façon imperceptible soit les Allemands de l'Ouest, soit ceux de l'Est. Dans une perspective comparatiste, l'accent est finalement mis sur la coopérative européenne Longo Maï du Mecklembourg. Elle a la particularité d'être l'une des plus anciennes, née en France en 1973, majoritairement fondée par des germanophones (Suisses, Autrichiens, Allemands) en rupture avec leur pays d'origine. La création d'une nouvelle coopérative dans le Mecklembourg en 1995 est l'occasion, pour certains d'entre eux, d'un retour dans l'Allemagne réunifiée. Pour eux, revenir en Allemagne de l'Est signifie revenir en Allemagne, mais non en R.F.A. Ainsi ils prétendent dépasser, dans une communauté européenne idéaliste, les conflits inhérents à l'Etat, au marché et à la société, tout en s'insérant étroitement dans leur contexte régional en subsistant grâce à l'agriculture. Les communautés étudiées, dans le discours qu'elles tiennent sur elles-mêmes, disent échapper au déterminisme de " l'extérieur " qu'elles veulent dépasser par le développement personnel des individus (le plus souvent) ou (parfois) par l'action politique de transformation de la société. L'étude de leur fonctionnement réel met en lumière leur fonction de laboratoire pour de nouvelles pratiques sociales.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
ROWELL Jay, SAINT-GILLE Anne-Marie. La société civile organisée aux XIXe et XXe siècles : perspectives allemandes et françaises, Presses Universitaires du Septentrion, pp.227-241, 2010
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00735726
Contributeur : Université Paris Ouest Nanterre La Défense Centre de Ressources Informatiques <>
Soumis le : mercredi 26 septembre 2012 - 16:05:37
Dernière modification le : mercredi 4 juillet 2018 - 23:14:09

Identifiants

  • HAL Id : hal-00735726, version 1

Collections

Citation

Anne-Marie Pailhes. Communautés alternatives en Allemagne de l'Est depuis 1990 : des laboratoires utopistes de l'Allemagne réunifiée ?. ROWELL Jay, SAINT-GILLE Anne-Marie. La société civile organisée aux XIXe et XXe siècles : perspectives allemandes et françaises, Presses Universitaires du Septentrion, pp.227-241, 2010. 〈hal-00735726〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

293