Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Se trans-corporer Vers une auto- transformation de l'humain ?

Résumé : Il faudrait dire adieu au corps humain ! Une thèse technophobe se développe aujourd'hui, en de multiples lieux, en raison de ce qui serait un développement post-humaniste des sciences et des techniques : celui-ci conduirait à un abandon du corps qui deviendrait, selon une mauvaise interprétation de la formule de Stelarc, « obsolète ». Le développement des biotechnologies conduirait à une dématérialisation du corps. Les technosciences seraient la poursuite et la confirmation du corps vécu « comme accessoire de la personne, artefact de la présence » . Détaché du soi, le corps est souvent considéré par la technoscience comme « un brouillon à rectifier » par les techniques de sélection, d'eugénisme, de tri et de biodésign. La description des neurosciences de l'action viendraient empiéter sur le domaine des sociologies culturaliste au point qu'il faudrait les dénoncer au nom de ce qu' Alain Ehrenberg appelle « une chimère épistémologique »
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00563332
Contributeur : Bernard Andrieu Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : vendredi 4 février 2011 - 15:40:05
Dernière modification le : samedi 27 février 2021 - 03:04:25
Archivage à long terme le : : jeudi 5 mai 2011 - 03:30:15

Fichiers

HumainBA.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00563332, version 1

Citation

Bernard Andrieu. Se trans-corporer Vers une auto- transformation de l'humain ?. La Pensée de midi : revue littéraire et de débat d’idées, Actes Sud 2010, pp.34-41. ⟨hal-00563332⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

143

Téléchargements de fichiers

427