Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

L'interaction en situation de certification de FLE, un regard critique

Résumé : Quelle culture communicative instaure-t-on, en tant qu'enseignants natifs de français, avec les sujets qui souhaitent se ménager un accès à l'espace francophone (Wolton, 2008) par une démarche de certification? La linguistique socio-interactionnelle offre des outils pour un regard critique sur le protocole d'évaluation des compétences orales prévu par le CIEP pour le Diplôme d'Etudes en Langue Française. L'interaction candidat-examinateur est actuellement déterminée par le scénario contraignant de l'épreuve qui, dans le cas du DELF niveau B2, prévoit un procédé de déclenchement de la production linguistique du candidat envisagée comme performance presque monologale selon un modèle discursif culturellement marqué : celui de l'argumentation “à la française” sur des “thèmes de société” tirés au sort. Le contrat communicatif se réduit à une transaction basée sur un différentiel d'expertise (Shohamy, 2001). Notre analyse compare un corpus de passations selon le protocole du CIEP et selon celui d'une expérimentation menée en collaboration avec le BCLA Ambassade de France à Rome prévoyant la présentation par le candidat de son Portfolio Européen des Langues. On tentait là d'opérer un retournement de la démarche certificative centralisatrice et des catégorisations rigides des rôles : l'examinateur, dans une démarche de reconnaissance, vient à la rencontre du sujet porteur d'un parcours original vers la langue-culture étrangère, qui a effectué une autoévaluation et a documenté dans le dossier du PEL ses travaux et recherches contextualisés selon ses propres finalités. L'interaction s'organise comme action conjointe, co-construction de sens où s'organise un lien social politiquement et didactiquement plus prometteur. L'analyse de l'interaction interlingue (Vasseur, 2005) selon les deux modalités (conduites dialogiques, stratégies de production et d'interaction, gestion thématique, cohérence et cohésion) montre aussi combien les compétences linguistico-communicatives sont liées au cadre socio-interactionnel où elles sont mobilisées (Mondada, 2000). La fiabilité même de l'évaluation en est affectée. Conseil de l'Europe (2000). Cadre européen commun de référence pour les langues. Paris : Didier. Mondada, L. & Pekarek, S. (2000). Interaction sociale et cognition située : quels modèles pour la recherche sur l'acquisition des langues ? AILE, n°12. Shohamy, E. (2001) The Power of Tests, a critical perspective on the uses of language tests. Essex : Pearson Education. Vasseur, M.T. (2005) Rencontres de langues Question(s) d'interaction, Paris : Didier. Wolton, D. (2008) Francophonie et migration internationale, Cellule de réflexion stratégique de la Francophonie, www.francophonie.org
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [18 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00534429
Contributor : Véronique Riviere <>
Submitted on : Wednesday, February 9, 2011 - 7:00:44 AM
Last modification on : Wednesday, February 9, 2011 - 7:00:44 AM
Document(s) archivé(s) le : Tuesday, May 10, 2011 - 2:32:35 AM

File

ANQUETIL.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00534429, version 1

Collections

Citation

Mathilde Anquetil. L'interaction en situation de certification de FLE, un regard critique. Colloque international "Spécificités et diversité des interactions didactiques : disciplines, finalités, contextes", Université de Lyon - ICAR - CNRS - INRP, 24-26 juin 2010, Jun 2010, LYON, INRP, France. ⟨hal-00534429⟩

Share

Metrics

Record views

754

Files downloads

676