é- entre extraction, extériorité, extrémité, et émergence phonologique et énonciative

Résumé : On propose d’une part une caractérisation de ce qui fait l’identité de é- par delà ses variantes tant formelles qu’interprétatives, d’autre part une explicitation de l’un des mécanismes qui peut expliquer la variété des valeurs et fonctionnements observés. Cela nous conduit à revenir sur la question générale de la structure morphologique des mots et sur le statut des unités linguistiques. La caractérisation s’inspire de celle proposée par Aurnague & Plénat (2008), mais introduit quatre paramètres de l’étrangeté, de l’exposition, du suivisme et de l’orthogonalité que ceux-ci n’ont pas reconnus, élargit à tous les emplois, y compris prothétiques, y compris figés, et inscrit la caractérisation dans une logique cognitive qui ne se cantonne plus aux formes et aux catégories, mais intègre gestes, effectuations et avènements dans le cadre d’une topologie dynamique.
Type de document :
Article dans une revue
Faits de Langues - Les Cahiers, Paris : Ophrys, 2018
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01956873
Contributeur : Sarah De Vogüé <>
Soumis le : dimanche 16 décembre 2018 - 20:07:24
Dernière modification le : vendredi 21 décembre 2018 - 01:20:32

Fichier

préfixe é-devogue.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01956873, version 1

Collections

Citation

Sarah De Vogüé. é- entre extraction, extériorité, extrémité, et émergence phonologique et énonciative. Faits de Langues - Les Cahiers, Paris : Ophrys, 2018. 〈hal-01956873〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

6

Téléchargements de fichiers

4