Les élites du haut Moyen Âge : identités, stratégies, mobilité

Résumé : Réfléchir aux statuts qui caractérisent les sociétés du haut Moyen Âge suppose de sortir d’une classification juridique et de recourir à des notions issues de la sociologie politique : ainsi le concept d’élites permet-il de prendre en considération tous ceux qui jouissent d’une position sociale élevée au sein de leur communauté, que ce soit par leur fortune, leur pouvoir ou leur culture. S’appuyant sur les sources textuelles et archéologiques, l’historien peut tenter de repérer les processus de distinction et de reconnaissance sociale qui caractérisent les élites tout au long du haut Moyen Âge (VIe-XIe siècle). L’époque carolingienne montre des signes de hiérarchisation croissante, engendrant des stratégies mises au point tant par les individus que par les groupes, afin de conforter leurs positions et d’empêcher un éventuel déclassement. Les processus de mobilité sociale permettent aussi de proposer une mise en perspective chronologique et régionale, en variant les échelles au sein des élites, tout en se gardant d’une analyse trop structurelle.
Type de document :
Article dans une revue
Annales. Histoire, Sciences sociales, Armand Colin, 2013, pp.1079-1112
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [9 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01708014
Contributeur : François Bougard <>
Soumis le : mardi 13 février 2018 - 12:32:45
Dernière modification le : vendredi 2 mars 2018 - 12:25:24
Document(s) archivé(s) le : lundi 7 mai 2018 - 17:53:55

Fichier

ANNA_684_1079.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01708014, version 1

Collections

Citation

François Bougard, Geneviève Bührer-Thierry, Régine Le Jan. Les élites du haut Moyen Âge : identités, stratégies, mobilité. Annales. Histoire, Sciences sociales, Armand Colin, 2013, pp.1079-1112. 〈halshs-01708014〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

102

Téléchargements de fichiers

327