Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation

Créé en 2001, l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) est un Établissement public scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) placé sous la double tutelle des ministres chargés de l’enseignement supérieur et de la recherche, d'une part, et de la culture et de la communication, d'autre part.

La création de l’INHA a renoué avec le projet du couturier et mécène Jacques Doucet (1853-1929) qui, en fondant à Paris en 1908 la prestigieuse Bibliothèque d’art et d’archéologie, avait voulu en faire un lieu de documentation et de recherche répondant aux besoins d’une discipline encore jeune. Après la Seconde Guerre mondiale puis depuis les années 1970, cette dynamique a été relancée par des personnalités telles que les historiens de l’art André Chastel, Jacques Thuillier et Michel Laclotte, pour aboutir à la création de l’INHA, auquel cette bibliothèque a été confiée.

L’établissement s’articule autour du département des Études et de la Recherche et du département de la Bibliothèque et de la Documentation, ainsi que de l’unité de service et de recherche 3103-InVisu (unité mixte CNRS/INHA - Information visuelle et textuelle en histoire de l’art : nouveaux terrains, corpus, outils), créée en 2008 et fruit d’un partenariat entre le CNRS et l’INHA.

En complément de sa mission de centre de ressources avec les collections de la bibliothèque, l’INHA est aussi producteur de ressources spécifiques par ses activités de recherche (Agorha), et acteur pivot de la discipline en contribuant à développer l’activité scientifique, la coopération scientifique internationale, et les rencontres et la formation des chercheurs.

L’INHA élabore des bases de données et organise des colloques, des conférences, des journées d’études et des séminaires. Il présente également des expositions et publie, en coédition, de nombreux ouvrages dont des thèses, des actes de colloques, des traductions, des essais et une revue scientifique, Perspective. La revue de l'INHA.

Pôle national et international de formation et de recherche, l’INHA participe à la formation des jeunes chercheurs par le biais de contrats doctoraux et post-doctoraux, de stages et de bourses. Il accueille des chercheurs confirmés français ou étrangers, conservateurs ou universitaires.

Huit domaines de recherche structurent les programmes scientifiques de l’INHA (Histoire de l’art antique, histoire de l’archéologie ; Histoire de l’art médiéval ; Histoire du goût ; Histoire de l’architecture ; Arts décoratifs, design, culture matérielle ; Histoire de l’art contemporain xxe-xxie siècles ; Pratiques de l’histoire de l’art ; Arts et architecture dans la mondialisation), ainsi que les recherches menées par l’unité Invisu (Histoire de l'architecture moderne en Méditerranée orientale).

L'INHA a ouvert une collection sur HAL-SHS afin de diffuser les résultats des recherches menées par ses chercheurs, de les rendre accessibles à tous, et de répondre à la directive européenne définissant le programme pour la recherche et l'innovation Horizon 2020.
L'établissement propose ainsi au public académique, et de façon générale aux usagers du web, de lire en texte intégral les publications des doctorants, universitaires confirmés, conservateurs ou ingénieurs qui participent à ses activités.

Aller sur le site de l'INHA