Du concept de sujet à celui de subjectivation/dé-subjectivation

Résumé : La sociologie s'est récemment ouverte au concept de " sujet ", et, encore plus récemment, au projet d'en envisager la face sombre, destructrice et autodestructrice. Il faut faire maintenant un pas de plus, et envisager les processus de subjectivation et de dé-subjectivation à travers lesquels se façonnent et se transforment en permanence le sujet et sa face sombre, l'anti-sujet. À partir de là, il est possible d'analyser les phénomènes de mise en avant de mémoires dans l'espace public sous un angle nouveau qui est celui précisément des logiques de subjectivation et de dé-subjectivation au fil desquels elles se projettent dans l'espace public, ou restent enfouies dans le silence des consciences.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
FMSH-WP-2012-16. 2012


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00717835
Contributeur : Communication Fmsh <>
Soumis le : vendredi 13 juillet 2012 - 17:20:53
Dernière modification le : mercredi 28 septembre 2016 - 13:57:03
Document(s) archivé(s) le : dimanche 14 octobre 2012 - 03:21:22

Fichier

FMSH-WP-2012-16_Wieviorka.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00717835, version 1

Collections

Citation

Michel Wieviorka. Du concept de sujet à celui de subjectivation/dé-subjectivation. FMSH-WP-2012-16. 2012. <halshs-00717835>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

1094

Téléchargements du document

4536