À compter du 1er octobre 2016, le Centre d’études de l’emploi (CEE) intègre le Conservatoire national des Arts et Métiers (Cnam) et devient le Centre d’études de l’emploi et du travail (CEET), un programme transversal visant à développer la recherche pluridisciplinaire sur le travail et l’emploi, dans une perspective académique et de réponse à la demande sociale.

Le CEET s’appuie sur quatre axes de recherche principaux :

  • « Inégalités, discriminations, genre », qui analyse les inégalités dans l’accès et dans l’exercice de l’emploi (conditions de travail, qualité de vie au travail…).
  • « Politiques publiques, emploi et travail », qui observe le fonctionnement du marché du travail et des organisations, en regard des politiques de l’emploi et des politiques économiques et sociales ayant des effets sur l’emploi.
  • « Parcours professionnels et de travail », qui propose, de l’entrée dans la vie active à la retraite, des analyses à plusieurs niveaux : de l’étude macro des transitions professionnelles et de la mobilité, aux études de l’activité par la démarche ergonomique.
  • « Transformations des organisations, changement technologique et évolutions du travail et de l’emploi » qui s’intéresse aux transformations des organisations en lien avec l’évolution du travail, des régulations collectives ou des méthodes de management.

Chacun de ces axes de recherche s’appuie sur des approches interdisciplinaires, de la sociologie à l’économie, en passant par l’ergonomie. En intégrant le Cnam, le CEET vient donc enrichir l’activité de trois laboratoires du Conservatoire : le Laboratoire interdisciplinaire de sociologie économique (Lise), le Laboratoire interdisciplinaire de recherche en sciences de l’action (Lirsa) et le Centre de recherche sur le travail et le développement (CRTD). Il vient aussi renforcer l’activité de recherche de la communauté d’universités et établissements (Comue) heSam université.

Intégré au Cnam en qualité de programme transverse, le CEET dispose d’un conseil d’orientation spécifique, permettant d’assurer la représentation du ministère du Travail, du ministère en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ainsi que du Centre national de la recherche scientifique (CNRS).



Le CEET a signé la convention nationale HAL en avril 2013, s'engageant ainsi aux côtés des acteurs pour le développement de la communication scientifique directe.