Tombes de fondateurs dans les villes de Carie : Les exemples de Telmessos et de Syangela

Résumé : 'exposé ne porte pas sur une découverte archéologique nouvelle mais sur quelque chose qui y ressemble fortement. En effet, une nouvelle identification est proposée dans R. Descat et K. Konuk, À l'Est d'Halicarnasse : la Carie du Golfe Céramique à la plaine de Mylasa, pour un des plus importants sites d'époque archaïque et classique en Carie, Alazeytin, très bien étudié par W. Radt en 1970. Ce site doit donc être identifié maintenant à la cité de Telmessos très célèbre pour être un centre divinatoire depuis l'époque lydienne bien connu par les sources littéraires grecques et qui était jusque-là placé de manière très incertaine dans divers endroits à l'Ouest d'Halicarnasse. Alazeytin présente en effet dans son centre des bâtiments très originaux qui semblent associer la fonction d'autels et de temples et dont nous pouvons avoir une idée plus claire grâce à ce que les sources nous disent sur Telmessos. Il y a en particulier au cœur de la ville un bâtiment (numéroté 30 par W. Radt) qui associe une structure souterraine et ce qui semble être un autel au-dessus. Les textes nous confirment en effet l'existence à Telmessos d'un tombeau du fondateur, Telmessos, sur lequel était installé un autel d'Apollon. Or l'installation de la tombe du héros fondateur au cœur de la cité semble se retrouver à Syangela, la cité voisine de Telmessos qui l'a souvent dominée politiquement, dans le tombeau dit de "Pikrès" du nom du chef de la cité à l'époque de l'empire athénien. Les sources nous disent que Syangela (et son nom même en est le signe pour les commentateurs grecs qui le comprennent comme le 'tombeau du roi') avait le tombeau de Kar, l'éponyme et le premier roi des Cariens. On peut faire l'hypothèse que le tombeau était celui supposé de Kar, dans une position semblable à celle du héros Telmessos à Telmessos. À travers ces deux exemples il faut ouvrir maintenant une réflexion sur une habitude qui semble être une spécificité carienne (par exemple à Mylasa avec la structure d'Uzun Yuva), l'association souvent à l'intérieur de la cité d'un tombeau et d'une structure cultuelle (avec autel éventuellement) juste au-dessus.
Type de document :
Communication dans un congrès
Olivier Henry. 2èmes Rencontres d'archéologie de l'IFEA : Le Mort dans la ville Pratiques, contextes et impacts des inhumations intra-muros en Anatolie, du début de l'Age du Bronze à l'époque romaine, Nov 2011, Istanbul, Turquie. IFEA - Ege yayınları, pp.135-142, 2013, Rencontres d'Archéologie de l'IFEA
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00808230
Contributeur : Isabelle Gilles <>
Soumis le : vendredi 5 avril 2013 - 10:15:14
Dernière modification le : mercredi 18 janvier 2017 - 15:25:02
Document(s) archivé(s) le : samedi 6 juillet 2013 - 04:00:34

Fichier

07_Descat.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00808230, version 1

Citation

Raymond Descat. Tombes de fondateurs dans les villes de Carie : Les exemples de Telmessos et de Syangela. Olivier Henry. 2èmes Rencontres d'archéologie de l'IFEA : Le Mort dans la ville Pratiques, contextes et impacts des inhumations intra-muros en Anatolie, du début de l'Age du Bronze à l'époque romaine, Nov 2011, Istanbul, Turquie. IFEA - Ege yayınları, pp.135-142, 2013, Rencontres d'Archéologie de l'IFEA. <halshs-00808230>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

319

Téléchargements du document

162