Les prud’hommes des campagnes. Fonctions et représentations des élites paysannes en Gascogne occidentale au XIIIe siècle

Résumé : Contrairement à la bourgeoisie des villes, cette force sociale investissant communes et municipalités urbaines naissant aux XIIe siècle puis s’affirmant au XIIIe siècle, les élites paysannes sont longtemps restées méconnues des historiens, ce qui a contribué à entretenir la réputation d’espaces ruraux apathiques, socialement peu discriminés et dont la population est massivement soumise aux nouvelles formes de servage des XIIe et XIIIe siècles (vilainage anglais, remensa catalane, questalité gasconne) . Ce n’est qu’assez récemment que des travaux ont mis en lumière des élites roturières au sein de la société rurale du Moyen Âge central avec, par exemple, les vavasseurs normands étudiés par Matthieu Arnoux ou les pages, dits aussi « hommes des casaux » de la Gascogne méridionale, mis en lumière par Benoît Cursente . La sensibilité des historiens aux travaux des sociologues œuvrant sur les élites contemporaines est pour une large part responsable de ces nouvelles orientations permettant de mieux comprendre la complexité des sociétés médiévales au-delà des habituelles divisions ternaires. Le choix du thème élitaire aux XXVIIe journées de Flaran en 2005 (« Les élites rurales dans l’Europe médiévale et moderne ») témoigne de la réception, chez les médiévistes ruralistes, de questionnements jusqu’alors surtout confinés aux groupes nobiliaires ou aux sociétés urbaines . On ne peut pas non plus être insensible au fait que cet aggiornamento se soit déroulé en Gascogne orientale, une région où, sur ce thème, les renouvellements vont bon train grâce aux travaux de B. Cursente, Mireille Mousnier, Roland Viader, Anne Berdoy ou d’Hélène Couderc-Barraud . Cette contrée présente en effet des sources normatives précoces, fors et chartes de coutumes, reconnaissant aux « voisins » un droit à la violence légitime, une juridiction au-delà de l’espace domestique ou même un partage de juridiction, leur conférant collectivement une puissance politique et sociale en face de laquelle le pouvoir seigneurial, vicomtal ou comtal doit composer . Les prud’hommes des campagnes de la Gascogne occidentale du XIIIe siècle (Bordelais, Bazadais, Dacquois), auxquels seront consacrées les lignes qui suivent, offrent bien des points communs avec les groupes dont il vient d’être question . S’il méritent qu’on s’intéresse plus particulièrement à eux, c’est que l’on bénéficie à leur propos d’une exceptionnelle conjonction de sources pour comprendre sur quoi, sur quelles fonctions, se fonde la domination sociale des élites traditionnelles non nobles en pays d’habitat dispersé, et comment, à l’aide de quel type d’argumentaire, ils sont amenés à la défendre.
Type de document :
Communication dans un congrès
Laurent Coste, Stéphane Minvielle, François-Charles Mougel. Le concept d’élites en Europe de l’Antiquité à nos jours, Mar 2011, Pessac, France. pp.47-65., 2014, Le concept d’élites en Europe de l’Antiquité à nos jours, <MSHA>
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01316286
Contributeur : Frédéric Boutoulle <>
Soumis le : vendredi 20 mai 2016 - 10:19:00
Dernière modification le : mardi 10 janvier 2017 - 09:42:28
Document(s) archivé(s) le : dimanche 21 août 2016 - 10:19:21

Fichiers

Prud’hommes XIIIe siecle_CEM...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01316286, version 1

Collections

Citation

Frédéric Boutoulle. Les prud’hommes des campagnes. Fonctions et représentations des élites paysannes en Gascogne occidentale au XIIIe siècle . Laurent Coste, Stéphane Minvielle, François-Charles Mougel. Le concept d’élites en Europe de l’Antiquité à nos jours, Mar 2011, Pessac, France. pp.47-65., 2014, Le concept d’élites en Europe de l’Antiquité à nos jours, <MSHA>. <hal-01316286>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

87

Téléchargements du document

93