Evaluation critique des modèles graduels et non graduels de l’intégration syntaxique

Résumé : On peut distinguer deux approches sur les dépendances syntaxiques : l’une, majoritaire, postule un continuum allant de l’intégration à la juxtaposition. L’autre adopte en revanche une vision non graduelle de l’intégration syntaxique. Dans un premier temps, nous présentons les modèles qui postulent un continuum d’intégration syntaxique. Dans un second temps, l’étude présente des modèles qui postulent l’existence de deux modes d’organisation des énoncés, un niveau micro-syntaxique et un niveau macro-syntaxique : ces approches, fondées notamment sur le concept de « rection », adoptent une perspective non graduelle de l’intégration syntaxique, c’est-à-dire qu’elles ne distinguent pas de degrés de dépendance grammaticale. Notre étude confronte les approches gradualistes et les approches non gradualistes, avec pour finalité de dégager les implications théoriques pour une modélisation des dépendances syntaxiques.
Type de document :
Article dans une revue
CORELA, CERLICO-Cercle Linguistique du Centre et de l'Ouest (France), 2014, 1 (12), pp.23


https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01116011
Contributeur : Christophe Benzitoun <>
Soumis le : mardi 29 novembre 2016 - 14:07:20
Dernière modification le : vendredi 2 décembre 2016 - 01:05:46

Fichier

corela-3480.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01116011, version 1

Collections

Citation

Gilles Corminboeuf, Christophe Benzitoun. Evaluation critique des modèles graduels et non graduels de l’intégration syntaxique. CORELA, CERLICO-Cercle Linguistique du Centre et de l'Ouest (France), 2014, 1 (12), pp.23. <hal-01116011>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

75

Téléchargements du document

15