s'authentifier
version française rss feed
HAL : halshs-00483293, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Présence numérique : les médiations de l'identité
Louise Merzeau 1
(11/2009)

Initialement confinée dans les questions techniques de sécurité, la réflexion sur les données personnelles recouvre aujourd'hui des enjeux sociologiques et politiques. La personnalisation de l'information oblige à redéfinir l'individu comme collection de traces, et la communication comme commerce des singularités. Elle entraine l'ensemble des contenus vers une logique de prescription, où le pouvoir se mesure à la capacité de recouper les données que les utilisateurs éparpillent sur les réseaux. Décomposée et calculée, la personne n'est guère en mesure de contrôler ce double numérique. L'exposition de soi sur les réseaux sociaux relève cependant bien de stratégies qui témoignent d'un désir de réappropriation. Au lieu de laisser les internautes à eux-mêmes ou de les surveiller au nom d'une logique sécuritaire ambiguë, pouvoirs publics et responsables politiques devraient mettre en place des procédures de médiation de cette présence numérique. Restaurer les conditions d'une confiance et définir les droits de l'homo numericus sont en effet des préalables à l'exercice de la démocratie.
1 :  Traitement et Appropriation des Connaissances par les TIC (TACTIC)
Université Paris X - Paris Ouest Nanterre La Défense : EA1738
Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication
identité numérique – trace – médiation – traçabilité – personnalisation – Internet – information – poltique – technique – liberté
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
ENJEUX-MERZEAU.pdf(259.8 KB)