s'authentifier
version française rss feed
HAL : hal-00665371, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Comment les salariés sortent-ils de l'entreprise ? Les ruptures de contrat de travail en contextes, changements organisationnels et marges de manoeuvre des salariés
Fabienne Berton 1, Coralie Perez 2
(01/02/2012)

Cette recherche porte sur le lien entre les ruptures de contrat de travail et les changements organisationnels ou technologiques dans les entreprises. Les auteurs choisissent de s'intéresser à toutes les formes de rupture (licenciement, démission) et restituent le plus largement possible leur contexte. La première partie du rapport étudie les déterminants de la rupture du contrat de travail. Le lien entre ruptures du contrat et changements dans l'entreprise transparaît plus nettement dans les analyses réalisées sur les salariés qui sont restés dans l'entreprise : l'analyse des facteurs qui déterminent, pour un salarié toujours en poste, la crainte de perdre son emploi souligne le caractère menaçant de l'introduction de certains outils de gestion. Les auteurs ont également associé quand c'était possible à chaque salarié parti d'une entreprise, un salarié resté dans cette même entreprise et ont comparé ses conditions de travail avec celles de l'ensemble des salariés qui n'ont pas changé d'entreprise. Les premiers diffèrent des autres sur certains aspects de leur travail : ils ont plus souvent connu des réorganisations, des restructurations, ils craignent plus souvent de perdre leur travail, sont plus souvent débordés... Ces premières analyses débouchent sur une grille de lecture des liens entre changements dans l'entreprise et rupture du contrat de travail. L'entretien approfondi met presque systématiquement en lumière une dégradation des conditions de travail corollaire d'un changement et qui a précédé la rupture. La seconde partie analyse en détail 11 entretiens qualitatifs dans une perspective biographique. La troisième partie propose un schéma de lecture des " ruptures de contrat de travail en contexte " selon la mise en jeu de trois dimensions : les conditions de travail, la question du sens du travail et les ressources que la salarié peut mobiliser. Le changement dans l'entreprise s'accompagne d'une dégradation des conditions de travail qui en dépit de son caractère collectif occasionne néanmoins des souffrances vécues sur le mode individuel, notamment parce qu'il renforce le sentiment d'un décalage entre l'intensité du travail, les efforts fournis, et la reconnaissance de ce travail. Pour plusieurs des salariés interrogés, le changement questionne le sens du travail. Ce conflit latent ou explicite se cristallise souvent dans l'opposition entre la qualité et le travail bien fait qui préoccupent le salarié et la volonté de faire du chiffre avant tout prônée par l'employeur. Les auteurs décrivent ensuite trois configurations particulières de ruptures du contrat de travail : les fusions et rachats ; les relations triangulaires d'emploi, lorsque les salariés exercent leur travail dans une autre entreprise que celle qui les emploie et les transferts d'emploi. En conclusion, les auteurs soulignent que les réorganisations internes sont à la fois les plus fréquentes et celles qui influencent le plus le contexte des ruptures, par opposition aux changements technologiques. Les entretiens qualitatifs permettent de mettre à jour ce lien qui n'est pas immédiat et ne ressort pas de l'analyse quantitative.
1 :  Laboratoire Interdisciplinaire pour la Sociologie Economique (LISE)
Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) – CNRS : UMR3320
2 :  Centre d'économie de la Sorbonne (CES)
CNRS : UMR8174 – Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne
Sciences de l'Homme et Société/Sociologie
Enquête "changements organisationnels et informatisation " (COI) – rupture du contrat de travail – organisation du travail – conditions de travail – trajectoire professionnelle
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
9.FBCPRapportFinalDares14Decembre2009.pdf(1.4 MB)