s'authentifier
version française rss feed
HAL : hal-00600995, version 1

Fiche détaillée  Récupérer au format
Colloque Spécialisé en Sciences de l'Information (COSSI), Management de l'information : défis et tendances, Shippagan : Canada (2011)
Veille stratégique et internet participatif : les usages des agents-facilitateurs remettent-ils en question le concept de signal faible ?
Camille Alloing 1, Christophe Deschamps 1
(08/06/2011)

Le concept de signal faible, ou signe d'alerte précoce, est inhérent aux pratiques de veille stratégique. A l'heure du web dit 2.0, où la possibilité est donnée à chaque internaute de produire et diffuser du contenu, il parait nécessaire de s'interroger sur la place du signal faible dans ce nouveau contexte informationnel. Mais aussi, sur les moyens de le détecter, et ce en s'appuyant sur une nouvelle classe d'usagers du web : les agents-facilitateurs, dont le rôle premier est de servir d'alternative aux moteurs de recherches par le biais de recommandation sociale de contenus.
1 :  CEntre de REcherche en GEstion (CEREGE)
Université de Poitiers : EA1722 – Institut d'Administration des Entreprises (IAE) - Poitiers
Sciences de l'Homme et Société/Sciences de l'information et de la communication
Veille stratégique – signal faible – agents-facilitateurs – Internet – web social – réseaux sociaux
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
COSSI_SignalFaible_AgentsFacilitateurs_Alloing-DeschampsV2.pdf(577.7 KB)